Le 17 février 1964, la Belgique signait une convention de travail avec le Maroc. Un accord du même type était conclu le 16 juillet 1964 avec la Turquie. Plus de 39 000 Marocains et pas moins de 19 000 Turcs arrivent alors en Belgique dans les dix ans qui suivent pour pallier au manque de main d’œuvre, travailler dans les mines ou l’industrie, sidérurgique notamment. C’est en référence à ces dates que la Belgique commémore cette année, sous le signe de l’échange interculturel, les 50 ans des immigrations marocaines et turques dans le pays.

A côté du travail de mémoire prévu, notamment à travers un vaste travail d’archivage, l’accent est mis sur la culture. Ainsi, les deux associations qui collaborent dans le cadre de la commémoration de l’immigration marocaine (Espace Magh) et de l’immigration turque (Maison de Turquie), ont lancé un vaste appel à projets, artistiques et participatifs. Près de 120 événements culturels sont proposés à Bruxelles et en Wallonie : expositions, débats, soirées festives s’enchaîneront ces prochains mois pour célébrer la diversité culturelle issue des migrations.

Découvrez la programmation de ces commémorations sur les sites de l’Espace Magh et de la Maison de Turquie.
>> Espace Magh
>> Eyad – Maison de Turquie