Le Festival du Cinéma Turc de Paris propose cette année des films récents et inédits. Les organisateurs souhaitent faire découvrir une société encore bien méconnue au public averti ou non. Pour cette édition, le festival accueille les grands noms du cinéma turc, dont l’actrice Saadet ișil Aksoy, l’artiste Zülfü Livaneli ou encore l’acteur Erkan Can.

Programme :
L’œuf -Yumurta
en présence de l’actrice Saadet ișil Aksoy
Vendredi 11 avril à 20h00
Voir la bande-annonce

Délivrance -Mutluluk
en présence de Zülfü Livaneli
Dédicace de son livre « Délivrance » en français et en turque à 18h00
Mercredi 16 avril
Voir la bande-annonce

Takva
en présence de Erkan Can
Jeudi 17 avril à 20h00
Voir la bande-annonce

Ibo ou l’Irresistible ascension de l’Arabesque
en présence de Can Dündar (sous réserve)
dimanche 20 avril à 18h00

Présentation des films
Délivrance [Mutluluk]
de Abdullah Oğuz avec Talat Bulut, Özgü Namal, Murat Han, Mustafa Avkıran – Turquie-2007-2h06-VOST

44ème Festival de Film Orange d’Or à Antalya-2007 Meilleure actrice – Meilleur acteur – Meilleur Musique – Meilleur bande sonore – Meilleure costume
Festival international Cinéma Méditerranéen Montpellier-2007 Prix du Public Meilleur Film
Funchal International Film Festival-2007 Meilleur Film – Meilleur Directeur- Meilleur Actrice
Puerto Rico International Film Festival-2007Meilleur Film -Prix du Public
Kerala Film Festival-2007IFFK Jury Spécial

Synopsis :
Meryem, 17 ans, est trouvée inconsciente, victime d’un viol, près d’un lac. Sa famille qui vit dans un village du sud-est de la Turquie estime que conformément à l’archaïque code de l’honneur, elle est coupable… d’avoir été violentée ! La tradition exige qu\’elle soit tuée et on lui donne une corde pour qu\’elle se pende. Meryem cependant choisit de vivre et s\’enfuit. La famille, sous la pression de l’oncle de Meryem, décide de lancer Cemal, un proche parent, à sa poursuite, de la retrouver et de la tuer. Cemal qui vit à Istanbul retrouve Meryem mais ne se résout pas à l’exécuter. Abdullah Oguz signe un lm qui est l’adaptation d’un roman de Zülfü Livaneli, véritable homme orchestre, auteur, compositeur, interprète, écrivain, dont le roman « Mutluluk », immense succès en Turquie, a été publié dans plusieurs autres pays dont la France en 2006
Voir la bande-annonce

L’Internationale [Beynelmilel]
de Sirri Süreyya Önder et Muharrem Gülmez avec Cezmi Baskin, Özgü Namal, Umut Kurt – Turquie-2006-1h46-VOST

16ème Festival de Film International d’Ankara-2007 Meilleur Film, Meilleur Scénario
14ème Festival de Film d’Adana Altin Koza-2007 Meilleur Film, Meilleur Scénario, Meilleur actrice, Meilleur acteur, Meilleur 2nd Rôle Feminin, Meilleur directeur de la photographie, Prix du Public.
Festival International de Cinéma Politique de Barcelone-2007 Prix du Public
26ème Festival International de Cinéma d’Istanbul – 2007 Prix Spécial du Jury
48ème Festival International de Cinéma de Thessaloniki Prix de Meilleur Film du Jury du Public

Synopsis :
En 1982, un groupe de musiciens locaux qui se trouvent à Adiyaman, a des difficultés financières liées à l’application du couvre feu. La solution qu\’ils ont trouvée pour pouvoir survivre, cause leur emprisonnement à tous. Une série d’événements tragi-comiques débutent lorsque le commandant du régime de l’état de siège changer ces musiciens locaux en «un orchestre moderne». Ils décident de préparer un intéressant accueil aux membres du conseil qui vont visiter la ville. Mais il y a aussi d’autres personnes qui se préparent à accueillir le conseil. L’étudiant universitaire, Haydar pense à organiser un acte de protestation et pour organiser cet acte, reçoit l’aide de Gulendam, la fille d’Abuzer qui a été choisit comme chef de «l’orchestre moderne».
Voir la bande-annonce

Nazım Hikmet Le Géant aux Yeux Bleus [Mavi Gözlü Dev]
de Biket Ilhan avec Yetkin Dikinciler, Dolunay Soysert, Özge Özberk, Ugur Polat, Ferit Kaya – Turquie-2007-1h59-VOST

Biket Ilhan signe là un très beau long-métrage sur les années de prison d’un immense poète, Nazim Hikmet, dont Pablo Neruda disait qu\’il incarnait dans un seul être le courage et l’émotion. Dans les années 1940, durant la Seconde Guerre Mondiale, le grand poète est condamné à 28 ans de prison en raison de son engagement politique. En prison, il écrit de magnifiques poèmes d’amour et, plongé dans les contradictions d’une époque agitée, défend courageusement ses convictions politiques Courageux, épique, génial, il n’en est pas moins un homme avec ses propres contradictions comme l’indiquent sa relation amoureuse avec la belle et tragique Pivaye et la jeune et superbe Münevver. « Un très beau lm sur un géant, sa vie, ses idées, ses amours et ses poèmes qui ont dynamisé et embelli la langue turque. »
Voir la bande-annonce

L’œuf [Yumurta]
de Semih Kaplanoğlu avec Nejat İşler, Saadet Işıl Aksoy, Ufuk Bayraktar, Gülçin Santırcıoğlu – Turquie – 2007 – 1h37 – VOST

44ème Festival de Film Orange d’Or à Antalya-2007 Meilleur Film

Synopsis :
La mort de sa mère ramène Yusuf, un bouquiniste d’Istanbul, dans son village natal. Dans la maison familiale, l’attend Ayla, une jeune fille qui partageait l’existence de la défunte depuis quelques années et qu\’il ne connaît pas. Comme beaucoup d’autres gens du village, Ayla voue une admiration muette et fascinée à Yusuf, fruit d’un début de notoriété passée du temps où il était poète. Ayla lui demande d’accomplir le rite sacrificiel que sa mère n’a pas eu le temps de faire avant de mourir. Yusuf nit par accepter, incapable de s\’opposer au sentiment étouffant de la culpabilité…
Voir la bande-annonce

Takva – A man’s fear of god
de Özer Kızıltan avec Erkan Can, Meray Ülgen, Güven Kıraç, Erman Saban – Turquie-2006-1h36-VOST

Synopsis :
Muharrem est un homme pieux qui vit modestement replié sur l’univers de sa pratique religieuse dans le souci et la crainte de céder au péché et à la tentation. Le mot « Takva » renvoie d’ailleurs à cette peur de Dieu et du péché. Le sheik de la confrérie religieuse fréquentée par Muharrem le remarque et décide de pro ter de la piété de Muharrem. Celui-ci est chargé de recueillir chaque semaine les loyers des biens immobiliers de la confrérie. Il va se retrouver plongé, à son corps défendant, dans le chaos d’un univers affairiste et de son cortège de tentations. « Un film intelligent qui pose la contexte général, au-delà de la Turquie et de l’islam, de l’utilisation de la religion à des fins aussi intéressées que peu honorables. »
Voir la bande-annonce

Ibo ou l’Irresistible ascension de l’Arabesque de Can Dündar – Turquie

Ce documentaire d’une rare intelligence réalisé par le talentueux Can Dündar analyse la montée du style arabesque dans la société turque qui accompagne l’imposant exode rural qui a bouleversé la Turquie depuis 20 ans. Le lm évoque la trajectoire du célèbre chanteur Ibrahim Tatlises surnommé « Ibo ». « Le style arabesque qui s\’impose dans la musique devient le porte parole de la masse des gens venus de la campagne et qui se retrouvent désorientés dans les grandes villes. Au-delà de cette analyse fort instructive le lm donne les clés qui expliquent l’apparition du mouvement politique islamiste modéré et la situation politique et sociale actuelle de la Turquie. »

Destinée [Kader]
de Zeki Demirkubuz avec Vildan Atasever, Ufuk Bayraktar, Müge Ulusoy, Engin Akyürek – Turquie-2006-1h44-VOST

15ème Festival de Film International d’Ankara-2006 Meilleur directeur, meilleur actrice, meilleure 2nd rôle féminin
43ème Festival de Film Orange d’Or à Antalya-2006 Meilleur Film, meilleur acteur
Nuremberg Film Festival Meilleur Film du jury, meilleur film du public,
25ème Festival International de Cinéma d’Istanbul – 2006 meilleur directeur, meilleur acteur

Un film âpre et très beau à la fois qui évoque l’histoire de l’amour fou du jeune Bekir pour la belle et ambiguë Ugur, elle-même amoureuse de Zagor. Zagor est un voyou de quartier qui est obligé de fuir la police avant de venir en prison entraînant à sa recherche Ugur elle-même suivie par Bekir. «Le long-métrage prend l’allure d’un road-movie à travers les méandres d’un quotidien dur et sans pitié. Superbe ! »

Le Gang Masqué [Maskeli Beşler Kıbrıs]
de Murat Aslan avec Mehmet Ali Erbil, Şafak Sezer, Peker Açıkalın, Deniz Akkaya – Turquie – 2007 – 1h49 – VOST

Rocky Selim, un escroc malveillant de la pègre, déguisé en honorable businessman, prépare le hold-up parfait d’un casino du nord de la Chypre. Son plan est sans faille. Cependant il cherche un gang de criminels pour mettre son plan à exécution. Par une coïncidence incroyable, les chemins de Rocky Selim et du gang se croisent et celui-ci les embauche immédiatement. Comme à l’accoutumé, sans aucune préparation, d’un zèle extravagant et très excité, le gang masqué se lance dans un plan ce qui semble lui aller comme un gant
Voir la bande-annonce

L’Ange Blanc [Beyaz Melek]
de Mahsun Kırmızıgül avec Mahsun Kırmızıgül, Ali Sürmeli, Arif Erkin, Cezmi Baskın, Erol Günaydın – Turquie – 2007 – 1h55 – VOST

Synopsis :
Ahmet, un vieil homme attendrissant, s\’enfuit de l’hôpital où il est hospitalisé pour ne pas être un fardeau sur le dos de ses enfants. Mais ses fils, Ali et Resat, le recherchent pour finalement le retrouver dans une maison de retraire. Ils découvrent alors un monde étranger dont ils ne soupçonnaient pas l’existence car chez eux, à Diyarbakir, les parents vivent avec leurs enfants jusqu\’à la n de leurs vies. Ahmet s\’étant attaché à ses compagnons de la Maison de Retraire, les invite dans son village de l’est de l’Anatolie; Diyarbakir. C\’est alors un voyage formidable d’humanité qui s\’engage. Le voyage prend l’allure d’une formidable aventure de redécouverte de valeurs humaines oubliées telles que la famille, la solidarité, le partage
Voir la bande-annonce

Hanté [Musallat]
de Alper Mestçi avec Burak Özçivit, Biğkem Karavus, Kurtuluş Şakirağaoğlu, – Turquie – 2007 – 1h30 – VOST

Synopsis :
Suat (Burak özcivit) et Nurcan (Bigkem Karavus) s\’aiment à la folie et mènent une vie très paisible jusqu\’au jour où ils prennent la décision de se marier. Une présence étrange et surnaturelle commence alors à les hanter. Il se produit une succession d’évènements inexpliqués que personne n’arrive à arrêter. Des phénomènes terrifiants bouleversent leur existence qui prend une tournure cauchemardesque
Voir la bande-annonce

Zincirbozan
de Atil Inaç avec Bülent Emin Yarar, Haldun Boysan, Suavi Eren, Suna Selen – Turquie-2007-1h46-VOST

Le film historique reconstitue le coup d’état militaire du 12 septembre 1980 et le mécanisme politique qui se met en place à la suite d’une véritable stratégie de la tension qui a poussé aux affrontements violents et armés entre l’extrême droite et l’extrême gauche manipulées par des forces, soutenues par les USA, qui vont en pro ter pour apparaître comme un recours salvateur. « Ce film écrit par Avni Özgürel et réalisé par Atil Inaç porte un éclairage passionnant sur une période décisive de l’histoire de la Turquie qui explique en grande partie le présent d’une société confrontée à d’immenses défis. »
Voir la bande-annonce

Repères :
5ème Semaine du Cinéma Turc
Du 11 au 20 avril 2008
A L’ENTREPOT
7/9 rue Francis Pressencé
75014 PARIS
M° Pernety