Le Centre d’études des mondes africains lance un appel à communication sur le thème des foyers africains pour une journée d’études qui se tiendra le 21 mai 2014 à l’EHESS.

Argumentaire
L’enjeu de cette journée d’études est de faire le point sur les approches actuelles de cet objet classique, en apparence « révolu », des études des migrations africaines subsahariennes en France qu’est le foyer.

À l’heure où la réhabilitation des foyers et leur transformation en « résidence sociale » sont inscrites sur l’agenda des politiques publiques d’intégration (HCLPD, 2010 ; Béguin, 2011), l’ambition est de coupler un nécessaire regard rétrospectif sur la forme du « foyer de travailleurs migrants » à une analyse des processus de rénovation urbaine en cours (Epstein, 2013). Réinscrire les foyers dans la ville semble indispensable pour dépasser l’obstacle épistémologique d’une vision métonymique du foyer comme « condensé » de la migration africaine en France. Cette perspective incite ainsi à porter une attention particulière à la place des foyers au sein des quartiers, aux usages actuels et passés de la ville par les résidents ainsi qu’aux mobilisations en cours autour de déménagements replacés dans leurs contextes institutionnels et politiques.

Pour cela, il est nécessaire de mobiliser des approches issues des études africaines et des études migratoires, qu’elles s’inscrivent dans l’anthropologie, la géographie, la sociologie, l’histoire ou la science politique.

>> Télécharger l’appel à communications

Date limite pour l’envoi des communications : 31 janvier 2014