L’objet majeur de cette re cherche est d’ approcher particulièrement les causes profondes qui ont présidé à l’émergence et à la naissance des premières migrations marocaines en France (1910-1963). L’analyse met l’accent sur les origines historiques du phénomène migratoire marocain : à savoir les rapports entre la colonisation, la Première Guerre mondiale, l’émigration/l’immigration, ainsi que l’ évolution des processus sociaux, sans nier pour autant le choix de la politique économique contestable du Maroc indépendant. Ce dernier qui n’hésite pas à utiliser l’immigration comme outil de gestion de la situation désastreuse des années 1950-1960. C’est ainsi que nous sommes en présence d’une immigration programmée d’avance.

L’Auteur :
Elkbir ATOUF est docteur en histoire sociale contemporaine, spécialiste de l’immigration, il est également l’auteur de nombreux rapports et articles scientifiques publiés dans des journaux, ouvrages collectifs ou revues internationales. Après avoir collaboré avec plusieurs organismes publics ou privés en France et en Europe, il est actuellement enseignant chercheur à l’Université Ibn Zohr-Agadir.