Baraka : l’amour métis

Dans son numéro 6, publié en avril 1986, la revue Baraka, le “News Magazine” qui fait suite au journal Sans Frontière et édité de 1986 à 1987, consacre un dossier-enquête à la difficile thématique de l’ « amour métis ». Driss El Yazami explique dans l’éditorial qui ouvre le journal et intitulé « Cours Fatima… Le Harem est derrière toi », que « en France, des milliers de Maghrébines “craquent pour la blondeur” et Baraka est allé à leur rencontre ». C’est en effet sous l’angle des femmes que le journal aborde la question des relations amoureuses et de la sexualité des migrants.

Ainsi le premier article du dossier, « Il faut que ça saigne », est consacré à la question de la réfection de l’hymen, l’opération chirurgicale consistant à « se refaire une virginité » et que pratiquent de jeunes migrantes dans la peur de ne pas tâcher le drap le jour du mariage. Dans le second article, « Suis-moi dans le désert », quatre jeunes femmes évoquent les contradictions auxquelles elles se heurtent dans leur expérience de l’amour, tiraillées entre leur désir de liberté, la pression de leurs parents et leurs rêves d’enfance. Ainsi, comme le souligne le sous-titre de l’article, si elles « craquent pour les “blonds” […] elles rêvent parfois du “frisé” idéal », qui leur permettrait de concilier les valeurs du pays de départ et de celui de l’immigration.

Dans l’interview qui clôt l’enquête, l’ethnologue Camille Lacoste-Dujardin, auteure du livre Des mères contre des femmes (1985), souligne le rôle des mères maghrébines chargées d’inculquer à leurs filles une sexualité à la fois tabou et sociale et relayant ainsi la domination masculine. La chercheuse évoque également les changements à l’oeuvre alors que des inspirations individuelles se font jour, que les filles sont scolarisées de plus en plus tard, et que les Etats du Maghreb tentent d’endiguer la natalité. Et de conclure : « Si le rôle des femmes n’est plus exclusivement ou très prioritairement, un rôle de mère, il faudra bien leur faire une autre place. »

En savoir plus
- « Construction des sexualités et migration », Migrance 27, premier semestre 2006

- RYGIEL Philippe, LILLO Natacha (dir), Rapports sociaux de sexe et immigration (mondes atlantiques, XIXe-XXe siècles), Paris, Publibook Université, 2007

- Melting Post : Les couples mixtes souhaitent beaucoup d’amour à Monsieur et Madame Pasqua