La Provence est une terre de migrations : inscrit dans le temps long, le brassage des populations constitue un élément fondamental de son histoire. Si Marseille est la ville qui cristallise cet ancrage, l’ensemble de la région PACA s’inscrit dans une même perspective. En deux siècles, les migrations ont pris une ampleur telle qu’elles font partie intégrante des réalités économiques, sociales et culturelles de ce territoire aux multiples facettes.

« Mémoire en chantier », première biennale régionale du Réseau pour l’Histoire et la Mémoire des Immigrations et des Territoires en région PACA depuis sa création en 2009, donne à voir la rencontre toujours fructueuse entre histoire et mémoire, mais aussi le foisonnement des démarches mémorielles.

Pendant plus de trois mois, 39 organisateurs et de nombreux partenaires seront réunis autour de 65 manifestations indépendantes dans 19 villes en PACA. Première du nom, la Biennale valorise les actions qui abordent les liens riches et complexes entre immigration, travail et développement des territoires.

Elle présente la diversité des approches sous différentes formes d’expression : rencontres, ballades, projections de films, conférences, spectacles, expositions, colloques… Une programmation riche et éclectique, invitant chacun à reconnaître l’apport de immigrés qui, poussés par les vents de la Méditerranée, ont fertilisé les terres de PACA et ont participé à son développement.

Télécharger le programme de la biennale

Repères :
Mémoire en chantier
Réseau pour l’Histoire et la Mémoire des Immigrations et des Territoires en région PACA
Du 3 septembre au 16 décembre 2011