« Chili, 14 ans de terreur »

La silhouette du général Augusto Pinochet occupe la majorité de cette affiche en noir et blanc datant de 1987 et dont la source est inconnue. Un arrière plan est constitué par une foule manifestant avec des slogans tels « Pan, trabajo et libertad abajo a la dictadura » (Pain, travail et liberté à bas la dictature), « Dictadura de los patrones hambre para el pueblo » (Dictature du patronat/ faim pour le peuple) ou encore « Unamos nuestras fuerzas preparemos la resistencia » (Unissons nos forces préparons la résistance ». La silhouette se fissure et éclate symbolisant la fin du régime, annoncée par le sous-titre « Bientôt la fin ».

Titrée « Chili, 14 ans de terreur », cette affiche témoigne de la mobilisation en France pour les droits de l'homme et le rétablissement de la démocratie au Chili. L'Unité populaire, alliance des partis socialiste et communiste chiliens ainsi qu'une partie de la gauche chrétienne, cherchait à instaurer une transition démocratique vers le socialisme sous la présidence de Salvador Allende. Le 11 septembre 1973,  un coup d’État militaire a mis un terme à ce projet et une répression brutale a été instaurée. Le Chili vivra sous la coupe de ce régime pendant près de 17 ans. Les lettres de sang sur l'affiche pour indiquer le nombre d'années de dictature déjà écoulées rappellent que le régime a, selon les estimations des différentes commissions « vérité et réconciliation », fait près de 40 000 victimes sur la période 1973-1989 (disparitions, assassinats, tortures, viols).

De nombreux Chiliens sont contraints à l'exil durant cette période de dictature. Le gouvernement français, dès octobre 1973, met en place une coordination comprenant différents ministères, une représentante du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) ainsi que des associations afin de gérer cet accueil. La Cimade et France Terre d'Asile s'occuperont notamment de l'accueil matériel des exilés. Les estimations varient mais plusieurs milliers de personnes (pour certains jusqu'à 15 000) seront ainsi accueillies en France en provenance du Chili.

En savoir plus :
- « L'exil chilien en France », Hommes et migrations, numéro 1305, 1er trimestre 2014
-Musée de la résistance et de la déportation de l'Isère-Maison des droits de l'homme, Exilados, Le refuge chilien en Isère 1973-2013, 2013
- Les exilés chiliens approche sociologique, dossier thématique du Musée de l'histoire de l'immigration