Le CODHOS est né du constat de la dispersion des archives et plus largement de la documentation en histoire ouvrière et sociale en France et a pour but de formaliser l’échange d’informations entre ses membres, d’offrir une structure de discussions et de mise en commun des efforts et, dans certaines opérations, des moyens.