Actives dans les manifestations, les comités de grèves ou sur les barricades, les femmes ont eu, dans l’histoire de mai 68, un rôle important mais souvent occulté. La parole des femmes et l’explosion des mouvements féministes n’apparaissent que deux ans après, en 1970. Les femmes militent et s’engagent : elles créent, par exemple, dans les lieux de travail, des groupes femmes d’entreprises et des commissions syndicales en lien direct tant avec le Mouvement de libération des femmes (MLF) qu’avec les mouvements sociaux.

Mai 68 apparait donc comme le commencement de l’affirmation du combat féministe dans le monde du travail. Une attention particulière aux femmes immigrées sera apportée par Nadia Chaabane, militante féministe lors d’une intervention intitulée « Les luttes des femmes immigrées dans les années 1970 ».

>> Découvrir le programme de la journée

Informations pratiques
Samedi 5 mai 2018 de 9h30 à 18h30
Mairie du 4e arrondissement
2, place Baudoyer 75004 Paris
Participation gratuite sur inscription