Cette rencontre sur les sportifs marocains du Monde se veut un rappel de l’histoire, un espace de réflexion sur les itinéraires identitaires sportifs et une occasion pour rendre hommage à de grands sportifs marocains.
Une trentaine d’historiens et de spécialistes, des sportifs marocains de l’étranger, des journalistes sportifs prendront part pendant à cette rencontre.

La question de l’ « identité sportive » ou de la « nationalité sportive » se pose avec acuité lorsqu’on s’attache aux trajectoires des sportifs de haut niveau, marocains ou d’origine marocaine qui ont marqué leur époque de leurs performances et de leur personnalité.

Au panthéon du sport, à l’instar de la « perle noire » du football, Larbi Ben Barek, du champion du demi-fond Saïd Aouita, ou du rugbyman Abdelatif Benazzi, capitaine de l’équipe de France, de nombreux sportifs originaires du Royaume du Maroc ont souvent défendu les couleurs de clubs de pays d’émigration. Certains, à l’époque coloniale ou plus tard « nés à l’étranger » ou naturalisés ont même porté les couleurs nationales des pays d’accueil. Mais tous ont rappelé, au cours de leur carrière ou dans leur reconversion professionnelle, leur attachement au pays d’origine.

Conséquence d’une internationalisation des pratiques, une part importante des gloires du sport marocain se recrute dans les rangs de l’émigration pour s’illustrer dans des disciplines longtemps absentes des traditions du sport marocain comme le tennis, le basket-ball, le fleuret, le judo, le tir à l’arc, la natation ou le ski alpin.
Cette analyse sur le temps long du palmarès des sportifs marocains de l’étranger s’envisage de multiples façons : il s’agira de prendre en compte les choix de carrière entre intérêt sportif et attachement national, mais aussi l’évolution des performances dans les différentes disciplines sportives en repérant les temps forts, bien souvent liés à des figures emblématiques.

L’ambition est de réfléchir aux modalités du choix de « l’identité sportive » à travers le cas marocain, envisagé dans un large cadre qui inclut la période coloniale et les enfants issus de l’immigration. Ces derniers, binationaux, sont souvent amenés très jeunes à choisir le pays qu’ils vont représenter durant toute leur carrière. S’il reste limité au monde assez fermé du haut niveau, compte tenu de l’importance symbolique et politique des performances lors des compétitions internationales, le choix de l’identité sportive revêt une importance majeure. Par ailleurs, il sera nécessaire de replacer ces stratégies dans le cadre plus large des mobilités marocaines vers l’étranger.
Les réactions du public marocain au pays ou à l’étranger face à ces vedettes devenues pour certains des stars internationales, qui se situent entre appropriation, adulation et rejet, constituent un aspect majeur qu’il s’agira d’étudier.

Au total, ce colloque s’envisage comme un jalon dans l’étude de la diaspora marocaine à l’étranger, avec des logiques propres, que le monde du sport est en mesure de restituer avec pertinence.

Repères :
Sportifs marocains du monde, histoire et enjeux actuels
24-25 juillet 2010
Casablanca, Maroc

+212 (0) 537 567 171
Contact>>
Programme >>
Site web>>