En 2004, les commémorations autour des quarante ans d’immigration marocaine en Belgique ont démontré l’importance de sauvegarder les sources relatives à cette histoire récente de notre pays. La disparition progressive des représentants de la première génération des immigrations maghrébine et arabe rappelle avec urgence la nécessité d’une action.

Entre-temps, des initiatives, comme la création en 2008 du Centre d’archives et de recherche sur l’histoire de l’immigration maghrébine et arabe (Carhima, asbl), ont vu le jour. L’objectif est de rassembler et de valoriser un ensemble significatif de témoignages écrits et oraux émanant tant de personnes privées que d’institutions ou du milieu associatif. Ceux-ci permettront l’étude, l’analyse, la compréhension d’un phénomène majeur de nos sociétés dans toutes ses richesses et complexités, loin des clichés et des idées reçues.

Le colloque, organisé par Carhima avec le soutien du Service d’éducation permanente de la Communauté française, vise à croiser les expériences d’autres pays européens plus avancés dans cette sauvegarde de la mémoire de l’Immigration. Il s’agit de mieux définir les principaux axes méthodologiques en la matière qui seront appliqués en Communauté française. Enfin, la Journée d’études est une parfaite occasion pour sensibiliser le public et donner une résonance aux objectifs poursuivis de sensibilisation à l’histoire de l’immigration et à la sauvegarde de cette mémoire en péril.

Ce colloque ne s’adresse pas seulement aux institutions d’archives existantes et au milieu académique, mais aussi à toutes les personnes et toutes les associations intéressées et impliquées dans le mouvement de l’immigration. Deux sessions sont organisées, l’une centrée sur la collecte de la mémoire de l’immigration : que faut-il conserver ? – question de la pertinence des choix à opérer – ; comment sauvegarder ? – question de méthodologie – ; comment conserver ? – question de la pratique archivistique. La deuxième session porte sur la valorisation des archives, avec en point de mire l’enjeu d’une « appropriation » de cette histoire comme outil d’éducation et finalement de citoyenneté.

Repères :
Les archives de l’immigration : un patrimoine en peril ?
Jeudi 12 novembre 2009
Archives de la Ville de Bruxelles
65, rue des Tanneurs
1000 BRUXELLES, Belgique

+32 (0) 489 33 99 00
Contact
Programme