À l’initiative du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, des groupes de travail ont fait part de propositions dans différents rapports remis en 2013 et restés lettre morte à la suite d’une polémique relayée dans les médias. Les interrogations ayant conduit à ce travail de refondation sont toutefois toujours présentes deux ans plus tard et dans le prolongement d’un numéro de la revue Migrations société, l’URMIS et le CIEMI organisent le colloque « Retour sur « l’intégration à la française ». Après l’échec de la refondation, comment sortir de l’enlisement? » Cette journée a ainsi pour but de « de remettre en discussion les différents rapports publics, d’analyser la séquence politique et la polémique de 2013, et de replacer les enjeux politiques dans une perspective à la fois historique et sociologique : comment dépasser la logique de l’intégration et changer de paradigme pour répondre aux processus de discrimination et de racisation qui minent la société française ? »

Programme de la journée

9H – Ouverture et présentation de la journée : Mahamet Timera – directeur de l’URMIS

9H30-11H00 – Intégration, islam et laïcité : analyses socio-historiques de la construction du problème public – Animation : Christian Poiret (sociologue, URMIS/Université Paris Diderot)

– Camille Gourdeau (Socio-anthropologue, URMIS/Université Paris Diderot) : « L’idée d’intégration au prisme de la politique d’accueil des étrangers en France »

– Françoise Lorcerie (directrice de recherche, CNRS-Iremam) : « Un face-à-face entre laïcité et islam à l’école ? Retour sur une histoire complexe »

– Vincent Tiberj (chargé de recherche FNSP, Science Po Paris) : « Islam et islamophobie : cadrage musulman et dynamiques des opinions après 2001 »

11H00-11H30 – Pause

11H30-13H00 – Retour sur la séquence de la « Refondation de la politique d’intégration » : enjeux, stratégies et blocages – Animation : Aude Rabaud (socio-anthropologue, Urmis/université Paris Diderot)

– Fabrice Dhume (sociologue, Iscra, URMIS/Université Paris Diderot) : « Des conditions de production aux conditions de médiatisation des « rapports » de 2013 »

– Lucie Delaporte (journaliste, Médiapart) : « Traiter le sujet dans le temps de la polémique ? La stratégie éditoriale et journalistique à Médiapart »

– Géraldine Bozec (sociologue, URMIS/Université Nice Sophia Antipolis) & Patrick Simon (Directeur de recherche, Ined) : « L’intégration refondée ? Disparition d’une politique d’Etat »

13H00-14H30 – Déjeuner

14H30-15H – (Re)mettre les propositions sur la table. Une synthèse des pistes d’action issues de divers rapports publics récents

– Samuel Gaspard, Louise Lecaudey, Marine Nora-Roger-Vasselin, Camille Saint, Valentina Vitanza (étudiant.e.s, master Migrations internationales et relations interethniques, Paris Diderot)

15H00-17H30 – Table-ronde : Changer de paradigme pour refaire société commune ? Les enjeux d’un renouvellement démocratique – Animation : Pedro Vianna (Rédacteur en chef de Migrations Société)

– Olivier Rousselle (conseiller d’Etat, ancien directeur du Fasild) – sous réserve

– Esther Benbassa (sénatrice du Val-de-Marne)

– Chantal Lamarre (fondatrice de Culture commune, Scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais)

– Mohamed Mechmache (président de l’association Aclefeu)

– Olivier Noël (sociologue, Université de Montpellier 3)

– Gérard Moreau (ancien directeur de la Population des Migrations)

17H30-18H – Mise en perspective : Jean-Luc Primon (sociologue, URMIS/Université Nice Sophia Antipolis) & Bénédicte Madelin (ancienne directrice de Profession banlieue)

Informations pratiques
Mardi 5 mai de 9h à 18h
Université Paris-Diderot amphithéâtre Buffon
15, rue Hélène Brion 75013 Paris
Inscription obligatoire en cliquant ici