En plein air, au bord du canal du parc de la Villette, ainsi que dans la salle des concerts de la Cité de la musique, ce festival parisien propose de partir à la découverte d’une multitude d’artistes venus d’Algérie, du Maroc, de Tunisie et d’Egypte pour célébrer la culture musicale du Maghreb, de la profondeur de des rituels traditionnels à l’exubérance de la chanson de variété. L’occasion de prolonger l’été, en cette période de Ramadan.

Dès 17h, les accents stridents du hautbois du saïd (Haute-Égypte) des Musiciens du Nil, qui accompagnent généralement la danse soufi et tanoura, résonneront près de la fontaine aux Lions. Les murs de la Cité de la Musique accueilleront parallèlement le tunisien Zied Gharsa, grand maître du malouf de Tunis, et son ensemble musique andalouse, l’algérien Ali Amran, interprète de la nouvelle chanson kabyle aux accents folk-rock, et le jeune rappeur El Général, symbole de la révolution tunisienne. A 21h, du thé et des dattes seront offerts afin de reprendre quelques forces. Vers 21h30, Nabiha Karaouli, grande voix de la chanson populaire tunisienne, et Hakim, « Le lion d’Égypte », embraseront la Prairie du cercle sud, et cela jusqu\’à 1h30 du matin !

Repères :
Le Grand Ramdam
Samedi 27 août, de 17h à 1h30
Parc de la Villette et Cité de la musique
Métro : Porte de Pantin