Titulaire de la chaire Nicholas deB. Katzenbach à l’école de droit de l’Université Yale, Reva B. SIEGEL s’appuie notamment sur l’histoire du droit pour examiner la question des inégalités, et analyse l’interaction des juridictions avec les gouvernements et les mouvements populaires dans l’interprétation de la Constitution.

Ses enseignements à Yale portent sur le droit de la discrimination, le droit constitutionnel ainsi que sur l’égalité, la citoyenneté et la souveraineté.

Ses travaux de recherche portent notamment sur les inégalités de genre, dont les discriminations liées au sexe ou à la grossesse et les violences conjugales ainsi que le droit à l’interruption volontaire de grossesse.

Un autre aspect de ses travaux porte sur la prise en compte des origines ethniques par les juges de la Cour Suprême dans l’appréciation de la clause d’égale protection (article 14 de la Constitution).

Reva B. SIEGEL traitera notamment lors de sa conférence-débat du 4 juin de l’évolution de la jurisprudence de la Cour suprême sur la question de la discrimination positive.

La conférence sera introduite par Patrick WEIL (CNRS – Paris1). Elle sera prononcée en anglais.

Pour en savoir plus

Repères
« Is there an evolution of the U.S. Supreme Court Jurisprudence on Affirmative Action ?”
Le 4 juin 2012 à 14h30
Défenseur des Droits
11, rue St Georges, Salle 328
Paris 9ème
Inscription : dpde@defenseurdesdroits.fr