Animée par Nancy L. Green (EHESS), la conférence-débat s’articulera autour de l’ouvrage The Good Immigrants: How the Yellow Peril Became the Model Minority de Madeline Hsu, professeur à l’Université du Texas à Austin. Ce temps de discussion sera consacré à l’immigration chinoise aux États-Unis.

Retrouvez ci-dessous le texte de présentation de la rencontre :

L’immigration aux États-Unis a longtemps été perçue à travers le prisme du contrôle et des interdits posés à l’entrée sur le territoire américain de certaines catégories de migrants. Dans son ouvrage The Good immigrants, Madeline Hsu prend cette approche à revers, pour proposer une histoire des élites chinoises – intellectuels, entrepreneurs, étudiants – autorisées à immigrer aux États-Unis grâce à une politique d’exemption.
À travers un siècle d’immigration chinoise, Madeline Hsu montre sur quels critères cette politique était fondée : présenter les meilleures références, dans des professions en demande de main d’œuvre, et pouvoir ainsi contribuer à la compétitivité américaine.

C’est ainsi que ces migrants d’origine asiatique ont, petit à petit, constitué une minorité modèle, non sans arrière-pensée. car les États-Unis espéraient, par exemple, que les premiers étudiants chinois les défendent une fois rentrés dans leur pays. La Seconde Guerre mondiale et la guerre froide allaient transformer ces étudiants brillants en réfugiés. Mais l’Amérique n’aura de cesse de vanter leurs talents et de faciliter leur naturalisation, jusqu’à la loi de 1965 qui devait abolir l’essentiel des discriminations en matière d’immigration.
À travers cette histoire, The Good Immigrants met en lumière le décalage qui a pu exister entre la loi et les représentations culturelles d’une minorité. Un décalage qui a permis à ces “bons immigrants” de rester aux États-Unis et d’apparaître, en fin de compte, comme des Américains exemplaires et productifs.

Informations pratiques
Mardi 19 janvier 2016 à 18h30
Auditorium Philippe Dewitte
Palais de la Porte Dorée
293 avenue Daumesnil 75012 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Réservation conseillée
Contact : recherche[a]histoire-immigration.fr