Barbès Café est un spectacle musical, créé par Méziane Azaïche et Naïma Yahi, qui donne à voir, en plusieurs tableaux, comme autant d’époques, l’histoire des musiques de l’immigration maghrébine en France. Des origines, marquées par le blues de l’exil chanté dans les bars de Barbès, à aujourd’hui, où le leg des anciens est défendu par une nouvelle génération d’artistes comme faisant partie du patrimoine musical français.

En pleine préparation du spectacle, l’Institut des Cultures d’Islam propose le 21 avril à 19h30 une projection de scopitones suivie d’une rencontre-débat sur l’immigration Maghrébine à Paris, ses lieux de rencontre, ses musiques et comment la jeune génération de Rachid Taha à Mouss et Hakim s’est réappropriée tout le répertoire des anciens… A cette occasion interviendront Naïma Yahi, historienne et chargée de recherches auprès de l’association Génériques, et Mohammed-Ali Allalou, homme de radio et de culture, coordinateur de Barbès Café.

L’Institut des Cultures d’Islam accueille également le 22 avril à 20h30 les artistes de Barbès Café pour un concert acoustique. L’Orchestre sera composé d’un mandole, instrument de la musique chaâbi par excellence, d’une derbouka, d’une flûte et d’une guitare, sur un répertoire reprenant les grands tubes chaâbi algérois, tunisiens, marocains, kabyles et judéo-arabes.

Le site de l’Institut des Cultures d’Islam

Repères :
Débat et concert autour de Barbès Café
L’Institut des Cultures d’Islam
19-23 rue Léon
75018 Paris
Tél : 01 53 09 99 84
Réservation : / reservation@institut-cultures-islam.org
Entrée libre