Départ de la Marche à la Cayolle (Marseille) – Pierre Ciot

Cette photographie a été prise par Pierre Ciot le 15 octobre 1983, le jour du départ de la Marche pour l’égalité et contre le racisme, à la Cayolle. Ce quartier, situé au sud de Marseille, constitue un lieu symbolique de l’histoire des migrations à Marseille depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale avec la passage de travailleurs vietnamiens, de juifs d’Europe centrale rescapés des camps puis de juifs d’origine marocaine. Le port de Marseille est en outre le premier port d’arrivée des immigrés algériens.

C’est dans la cité phocéenne que Pierre Ciot, reporter photographe indépendant, a débuté sa carrière. Il s’est toujours intéressé aux problématiques sociales et aux multiples visages de l’immigration, ayant précédemment couvert le quartier des Flamants et surtout le meurtre de Lahouari Ben Mohamed, abattu en 1980 par un policier lors d’un contrôle routier. La couverture médiatique de la Marche pour l’égalité et contre le racisme s’inscrit dans la continuité de son investissement militant. Cette dernière est restée un souvenir mémorable pour le photographe : « Dès la fac, j’étais militant anti-raciste et donc je connaissais les gens de cette marche. J’ai du faire du forcing auprès de l’AFP qui n’y voyait pas d’intérêt national. »

C’est au centre social de la Cayolle qu’était prévu le rassemblement pour le départ de la Marche. En dépit d’une la mobilisation tardive et du peu de moyens, une trentaine de personnes était au rendez-vous. Malgré cette faible participation, la présence d’élus et de représentants du gouvernement ainsi que de personnalités politiques et médiatiques à cette première étape a été perçue comme un élément décisif pour la poursuite de la Marche. Après le départ à la Cayolle, les marcheurs effectuent les dix kilomètres qui les séparent du « vieux port » de Marseille en scandant des slogans tels que « Rengainez, on arrive », « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’immigrés » ou encore « Antillais, Polonais, Français, Maghrébins, Juifs, tous contre le racisme ».

» Découvrir le site du photographe