Dans les années 1960, des milliers de Portugais fuient le fascisme et la misère. Moradores (les habitants) s’attache à ceux (et à leurs descendants) qui ont débarqué un jour de 1965 sur l’île de Groix, une petite île de pêcheurs bretons. Aujourd’hui, les Portugais représentent un peu plus de 5% de la population groisillonne. Ils expliquent pourquoi ils ont choisi de faire définitivement leur vie ici.

Un film de de Jeanne Dressen, France, 2007, 52 min