Pendant un an, le réalisateur a effectué des repérages dans les pays de l’Union Européenne, et autour, aux frontières de  » l’espace Schengen « . Il a suivi dans leur errance de jeunes Turcs, Marocains, et Roumains, partis de leurs pays vers la Grèce, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la France et les Pays-Bas. Le film explore les stratégies que ces jeunes gens mettent en œuvre pour survivre (travail précaire, vol, trafic, prostitution…), et il tente de saisir leur rêve, leur lente désillusion, et finalement la déconstruction de leur identité.

Ils sont roumains, kurdes ou marocains et errent dans une Europe qui n’a rien du paradis dont ils ont rêvé. Ce sont de jeunes hommes sans papiers ni travail, dont l’existence tient chaque jour un peu plus de la survie. D’abord, ils ont eu recours à la mendicité, au deal, au vol… Puis, ils ont été amenés à faire des choix déchirants, à se prostituer pour quelques dizaines d’euros. À Berlin, Marseille, Paris, Amsterdam, Turin et Calais, Bruno Ulmer a accompagné quelques-uns de ces hommes dans leur dérive.

Hantant les foyers sociaux, les cabanes de fortune et les lieux de transit (gares, ports…), ils accordent à la caméra quelques moments de leur rude existence. Parmi eux, le jeune Allal, Marocain de 16 ans fraîchement débarqué en Andalousie, qui, malgré le conseil de ses compagnons, ne peut se résoudre au vol et à la prostitution ; Mehmet le Kurde qui traîne de foyer en foyer en attendant de pouvoir se rendre à Calais ; Igor, « voyou voyageur » roumain qui trouve du réconfort auprès d’un travesti…

Repères :
Welcome Europa
documentaire de Bruno Ulmer
France 2006, ARTE F, Stereo, 90 mn
diffusé sur ARTE, le 19 mars 2007 à 23h15

Voir la bande-annonce