Al Musiqa propose un voyage depuis l’Arabie heureuse de la Reine de Saba jusqu’à l’Andalousie de Zyriab, de la période préislamique à nos jours.

Encore largement méconnues, et pourtant omniprésentes dans l’imaginaire collectif occidental, les musiques arabes constituent un véritable patrimoine de traditions ancestrales qui ne cesse d’être interprété, réapproprié et réinventé par des artistes d’aujourd’hui.

Si l’exposition ne propose pas une définition stricte et définitive des musiques et de la culture arabes, elle fournit davantage des repères aux visiteurs pour en apprécier la diversité et la beauté. Ces repères sont alors nécessaires pour mieux déjouer les préjugés dans notre approche contemporaine du monde arabe, de ses conflits et mouvements d’exil.

Afin d’illustrer les chansons de l’exil, le scopitone de Génériques permettra de retrouver l’ambiance des cafés des années 1970 et 1980 et de nombreuses images de la collection de Génériques sont également présentées dans cette exposition.

>> En savoir plus sur l’exposition

Informations pratiques
Du vendredi 6 avril au dimanche 19 août 2018
Cité de la musique – Philharmonie de Paris
221, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris
Tarif : 6€ (réduit) / 11€ (plein)
Cliquez ici pour accéder à la billeterie