« J’ai photographié en 2003 des enfants d’exilés politiques chiliens à Santiago ou à Paris. Ils avaient entre 20 et 30 ans, étaient nés ou arrivés très jeunes en France avec leurs parents. Ils y ont grandi. Ils sont franco-chiliens, bilingues, ont une double culture, et un double horizon. Ils m’avaient alors parlé de l’histoire douloureuse de leurs parents, et de la leur plutôt heureuse.
 Je les ai retrouvé et interviewé en 2013. Certains sont restés où ils étaient, d’autres sont partis et même revenus. Ce sont des « bâtards de l’histoire » comme me l’a dit l’un d’eux. Ils se sentent Français là-bas et Sud Américains ici. Ils ont hérité d’une histoire chargée et, aujourd’hui, ils ont appris à vivre avec. » Éric Facon 

Ces photographies ont intégré les collections permanentes du Musée de l’Histoire de l’Immigration en 2008.

>> Site du bar Floréal

Repères
Du 10 au 20 septembre 2013
Tous les jours de 14h à 18h30
43 rue des Couronnes
75020 Paris
Contact : 01 43 49 55 22 /contact[a]bar-floreal.com