Comment la sociologie participe-t-elle à valoriser les différents apports des immigrés à la Nation ? Quel traitement permet-elle en complément des mises en perspectives historiques et de l’approche géographiques ? Quelles ont été les apports de cette sociologie et comment intégrer davantage ces apports pour produire les contre feux du discours médiatique et politique sur les migrations ?

Voici quelques pistes pour révéler au grand public les enjeux de la pensée d’Abdelmalek Sayad, au moment où les migrations internationales sont présentées comme un enjeu majeur tout en donnant lieu à de nombreuses controverses.

Pour l’association Ancrages, il s’agit de défendre des approches qui intègrent une mise en réflexion des demandes sociales de mémoire : à quel moment émergent-elles ? Sous quelles formes ? commet les co-fabriquer, les mettre en partage ici et là-bas ?

« Les sociétés d’accueil et d’origine devraient avoir à cœur toutes les deux, d’intégrer à leur propre histoire, la part qui leur revient respectivement dans la relation qui les lie l’une à l’autre et d’accepter cette part d’histoire, en toute connaissance de cause, sans aucun complexe, ni sentiment de honte ou de culpabilité. », Abdelmalek SAYAD (1933-1998), sociologue.

Consulter sur ce sujet l’abécédaire d’Abdelmalek Sayad !

Le vernissage de l’exposition aura lieu le jeudi 07 février à 18h30. A 19h se tiendra une table-ronde sur « Apports et actualités de la pensée d’Abdelmalek Sayad » avec la participation de Saïd Belguidoum, sociologue, maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille Université, Yves Jammet, coordinateur formation à l’association de prévention du site de la Villette et Samia Chabani, déléguée générale de l’association Ancrages.

(Source : site de l’association Ancrages)

Repères
Exposition : « Ici, là bas »
Du 07 au 21 février
Ancrages
42 Boulevard d’Annam, Bât N°3
13016 Marseille