Près de 6000 périodiques anglophones ont été publiés en France depuis la période révolutionnaire constituant un fonds très riche, couvrant de nombreux domaines. Cette exposition met en lumière certains titres qui montrent les liens qui se sont construits au fil de l’histoire entre la France, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Ainsi, l’exposition propose un parcours allant du parchemin jusqu’aux nouveaux supports numériques sur près de 300 ans de présence britannique et américaine en France. Ces journaux témoignent de l’activité politique, économique et artistique des immigrés anglais et américains à Paris et en province et rappellent le rôle capital des armées alliées lors des deux guerres mondiales.

Language matters s’attache ainsi à montrer l’importance des langues étrangères en France : elles ont enrichi la langue française et l’ont façonné à travers une presse allophone souvent issue de l’immigration. L’exposition, parallèlement, montre que cette presse allophone est une caractéristique que la France partage avec le Royaume Uni et les États-Unis, deux pays où les périodiques en langue étrangère abondent.

>> En savoir plus


Informations pratiques
Du mercredi 11 octobre 2017 au samedi 20 janvier 2018
Université Paris Diderot
5, rue Thomas Mann 75013 Paris
Hall de la bibliothèque et Galerie (2ème étage)
Visite libre et gratuite
Découvrez les horaires de visites guidées en ligne