Dès le milieu du XIXe siècle, l’immigration italienne a représenté une part importante de l’immigration à Lyon. En 1914, les Italiens comptent pour près des deux tiers des étrangers présents dans l’agglomération lyonnaise et leur poids reste important jusque dans les années 1960. La ville a accueilli au fil des deux dernières siècles des artisans, artistes ou ouvriers venus, tout d’abord de manière saisonnière, du Nord du Piémont puis au fil de temps de l’ensemble de la péninsule: du Latium à la fin du XIXe, au Mezzogiorno et le nord-est après 1945.

L’exposition « Lyon l’italienne » donne ainsi à voir les traces de cette histoire à travers des documents d’archives inédits et des objets issus des fonds des archives municipales, de collections privées ou d’institutions culturelles de la ville. Sont évoqués entre autres dans l’exposition les thèmes du départ, du travail (notamment dans le bâtiment), du logement, des relations entre les Lyonnais et les immigrés italiens ainsi que des débats politiques parmi ces derniers au cours des deux derniers siècles.

>> Retrouvez les détails concernant l’exposition et sa programmation culturelle sur le site des archives municipales de Lyon.

Informations pratiques

Du 16 avril au 20 décembre 2014
Ouvert du lundi au samedi de 13h à 18h
Fermé durant les jours fériés et du 26 juillet au 26 août 2014
Archives municipales de Lyon
1, place des Archives
69002 Lyon

Entrée libre