Réfugiés en Inde après l’invasion du Tibet par la Chine, la diaspora tibétaine représente aujourd’hui une population de près de 110 000 personnes.

Croisées avec les travaux d’Anne-Sophie Bentz et des images de Marc Buonomo, les photographies du journaliste Patrick Robert témoignent de l’originalité de cette diaspora en Inde, où partir est, pour les Tibétains, le moyen de préserver leur culture menacée au Tibet, un acte militant de sauvegarde culturelle. L’exposition donne à voir une génération branchée et politisée, ancrée dans la modernité et garante d’un passé qu’elle revendique avec ferveur.

Repères :
Tibet, les visages de l’exil
Photographies de Patrick Robert

Du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30
Centre du Patrimoine Arménien
14 rue Louis Gallet
Valence
Renseignements : 04 75 80 13 00