Sous la direction artistique de Djavad DADSETAN, la 10ème édition du festival propose de faire découvrir au public le travail confidentiel de cinéastes indépendants immigrés qui travaillent pour la plupart dans la plus grande difficulté. Des regards croisés sur le monde loin des circuits officiels.

La programmation s’ouvre à nouveau à des cinéastes de toutes nationalités confondues : le cinéma Iranien en exil est toujours largement présent – à travers une dizaine de films -, mais certains films viennent d’Espagne, d’Allemagne, du Brésil, du Canada …

Courts, longs, fictions ou cocumentaires, 41 films témoignent à leur manière des douleurs de l’exil, des agissements des régimes totalitaires, traitent de critiques sociales et politiques, d’actualités sous différents angles : littéraires, poétiques, symboliques ou historiques.

Retrouvez l’intégralité de la programmation sur le site d’Art en exil

Repères
Festival international du cinéma iranien en exil
Du 8 au 11 mars
Au cinéma La Clef
21 rue de la clef
75005 Paris