Slimane Azem c\’est le chanteur d’une époque révolue, celle de Prévert déclinant le nom de tous ces « étranges étrangers » qui peuplaient les usines Renault, alimentaient les fours de la sidérurgie, descendaient dans les puits de mines, construisaient les bâtiments de la modernité française.

Slimane Azem c\’est l’histoire de ces hommes longtemps restés muets sur leur jeunesse et leur arrivée en terre étrangère. Histoire et trajectoire que souvent leurs enfants n’apprennent que sur le tard.

Slimane Azem c\’est le soutien moral de la première génération d’émigrés kabyles en France coloniale. Slimane Azem c\’est l’effort nationaliste de toute une classe soutenant avec abnégation le combat pour l’indépendance de l’Algérie, pays désiré de ses vœux, mais qui n’a su la reprendre en son sein.

Car Slimane Azem, poursuivi par les autorités françaises pour son soutien à la cause nationaliste fût aussi condamné par le Front de libération nationale (FLN) puis interdit d’antenne en Algérie. Il porte en lui les contradictions de la nation algérienne. Il représente surtout la nostalgie du paradis perdu, l’exil temporaire qui devient perpétuel. C\’est une voix de l’histoire de l’émigration, une légende de l’exil…

Repères :
Projection suivie d’un débat
Slimane Azem une légende de l’exil
Réalisation Rachid Mérabet
52 minutes, 2005
Primé au Festival de Tlemcen
sélections : Festival PANAFRICA Montréal 2007, Festival Résistances, Cinemed 2006, Festival Peuples et Musiques au Cinéma, Festival International du Film d’Amiens, Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen.

Coproduction : France 3 Corse, ANTEA, Au fil du faire, Stella Production
Avec le soutien du FASILD, du Conseil Régional Midi-Pyrénées et du CNC

Cinéma Utopia Toulouse
24, rue Montardy
31000 TOULOUSE
Y aller

+33 (0) 5 61 21 22 11
Site web Utopia Toulouse
Pour aller plus loin