France des étrangers, France des libertés

Cette affiche annonce la présentation de l'exposition « France des étrangers, France des libertés. Presse et communautés dans l'histoire nationale » sur le toit de la Grande arche de la Défense de septembre 1990 à mars 1991.

Cette exposition, pionnière en matière d'histoire d'immigration, a été réalisée par l'association Génériques dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française et avait été présentée dès 1989 au Musée d'histoire de Marseille ainsi qu'à La Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier. L'affiche présente la photographie de deux hommes issue de la collection du photographe des Ponts, photographe de quartier à Saint-Étienne. En surimpression de cette image apparaissent des titres d'articles de presse tel « Barcelone insurgé! », « Enseignement d'une journée révolutionnaire » ou « Solidaridad obrera » (Solidarité ouvrière).

Le choix de la presse comme thème central de l'exposition est ainsi expliqué par Saïd Bouziri, président de Génériques de 1989 à 2009 : « Cette presse est le miroir des espoirs et des craintes de ces populations, le reflet d'une intégration, jamais évidente et aux cheminements complexes. Faire revivre l'évolution de ces communautés au travers de leurs journaux, en cerner les principales caractéristiques permet une première initiation à cette histoire qui se prolonge de nos jours, et éclaire d'une lumière particulière certaines interrogations actuelles.»*

Ainsi, la scénographie de cette exposition proposait de découvrir un journal mural de 150 mètres de long et de 3 mètres de haut revenant sur des titres du XIXe et du XXe siècles fondés par des personnes venus du monde entier, des États-Unis à l'Indochine en passant par l'Allemagne,le Maghreb ou l'Arménie.

Pour l'historien René Rémond, «l'exposition rappelle opportunément et illustre à merveille que la France est composée largement d'apports venus d'ailleurs qui se sont fondus dans le creuset d'une identité commune : la France ce sont aussi ces étrangers. Et la preuve resterait à faire que cette capacité d'accueil est aujourd'hui épuisée ou diminuée ».*

*Citations extraites du catalogue de l'exposition Presse et mémoire :France des étrangers, France des libertés, Mémoires-Génériques Editions / Editions ouvrières