Dans le contexte des luttes sociales et culturelles issues des événements de mai 1968, des mouvements de défense des droits des immigrés surgissent dans toute la France. La forme théâtrale se révèle alors un instrument particulièrement efficace pour exprimer le mécontentement social grâce à l’immédiateté de la forme orale et à la facilité d’investissement de l’espace public par des performances.
Dans les années 1970 et 1980, travailleurs immigrés et jeunes issus de l’immigration trouvent dans la parole récitée un moyen pour revendiquer leurs droits, dénoncer leurs conditions de vie et briser des barrières invisibles et pourtant stigmatisantes. Aujourd’hui, avec l’émergence de ladite « question migratoire », les expériences théâtrales se multiplient; le théâtre demeure ce langage universel qui permet de montrer les itinéraires des migrants qui essayent de rejoindre l’Europe au péril de leur vie.

Au cœur du Théâtre de la Mer, en présence de membres des troupes pionnières du théâtre de l’immigration et des spécialistes de la question, Génériques propose de revenir sur les nombreuses initiatives théâtrales menées par les populations immigrées.

Déroulé de la journée:

– 14h-18h : Tables rondes
– 18h-19h : Projection de vidéos d’archives et de productions théâtrales anciennes et contemporaines
– 19h-20h15 : Apéro solidaire
– 20h30 : Représentations théâtrales

>> Le programme détaillé arrive très prochainement

L’événement s’inscrit dans le cadre de la Biennale du RHMIT qui se tiendra en région PACA de septembre à novembre prochain autour du thème « Histoire, mémoire, patrimoine, citoyenneté » avec le soutien du CGET.

Informations pratiques
Vendredi 6 octobre 2017 à partir de 14h00
Théâtre de la Mer
53, rue de la Joliette 13002 Marseille
Entrée gratuite sur inscription : contact[at]generiques.org
Une participation sera demandée pour l’apéro solidaire

Crédit photo : © Pierre Ciot