Le Grand-Ouest, de Cherbourg à La Rochelle, de Nantes à Dreux, du Havre à Orléans, du Mans à Caen, de Brest à Tours, de Quimper à Rouen, est lié depuis des siècles aux outre-mers, mais aussi à ces voyageurs, travailleurs ou artistes, soldats et commerçants qui ont construit, générations après générations, la destinée de ces régions. Depuis le dernier quart du XlXe siècle, lignes de commerces, produits coloniaux et voyageurs traversent les principaux ports de la Côte atlantique. Très vite, cette présence se double de l’arrivée, dans les villes, les campagnes et sur les quais, de femmes et d’hommes venus des quatre coins du monde: de l’Extrême-Orient, du Maghreb, du Levant, des Caraïbes et d’Afrique noire.

Toutes les identités et les destins se croisent dans ce Grand-Ouest qui connaîtra des flux migratoires certes moins importants et plus tardifs qu’ailleurs mais aux particularismes forts. C’est par centaines de milliers qu’ils arrivent pour travailler ou combattre, s’installer en tant que réfugiés, rapatriés ou militants, ou bien s’intégrer et fonder une famille. Un siècle d’histoires aux milles facettes que l’on découvre avec les documents exceptionnels de cet album en images, véritable recueil d’une histoire jusqu’alors invisible. A travers des centaines de documents uniques rassemblés ici pour la première fois – photographies, illustrations, dessins, gravures, publicités… – une mémoire prend forme dans les six régions du Grand-Ouest, de la Basse-Normandie à la Haute-Normandie, de la Bretagne aux Pays de la Loire, de la région Centre au Poitou-Charentes: une mémoire oubliée.

L’Auteur :
Pascal Blanchard, historien, spécialiste du « fait colonial » et des immigrations des outre-mers en France, est chercheur associé au CNRS. Il vient de publier Les Guerres de mémoires (La Découverte, 2008).

Farid Abdelouahab, historien de l’art et de la photographie, est l’auteur de plusieurs livres sur la photographie dont La Normandie des photographes (Des Falaises, 2006).