Cette journée a permis des échanges entre les différents acteurs associatifs et culturels locaux sur des aspects aussi bien historiques que patrimoniaux et méthodologiques : bref panorama des migrations dans le Nord-Pas-de-Calais et plus particulièrement à Dunkerque ; questions de collecte, de traitement et de préservation des archives privées de l’immigration et de recueil de témoignages oraux, etc.

En mobilisant autour de ce projet les associations locales, les habitants et le monde scientifique et culturel, Génériques a souhaité encourager la constitution d’un réseau, impulser des dynamiques locales tout en laissant une large place au débat, récits de vie et points de vue croisés afin d’enrichir la connaissance autour des questions migratoires et d’accompagner les acteurs associatifs locaux dans leur recherche d’une société plus juste et plus tolérante.

Cette journée fédératrice a été marquée par l’enthousiasme des participants représentant les associations suivantes : l’Association socioculturelle Grande-Synthe Dunkerque (ASGD), l’AJS-Le bon emploi de la solidarité, l’association cultuelle de la Mosquée Abou Dar, l’Association France-Djibouti, l’Association des Turcs de Dunkerque…