Le film ressuscite la mémoire du grand chanteur Cheb Hasni, idole du raï, assassiné à Oran en 1994. Djamel Kelfaoui avait réalisé l’unique et dernier interview filmé quelques mois avant l’assassinat du chanteur.

Pour continuer son travail sur l’histoire de la musique algérienne (des années 2000 à 2008), Djamel retourne en Algérie. Il avait pour projet de filmer une grande fresque, il disparaît en pleine action, laissant une oeuvre inachevée…

Voir la bande-annonce

Repères : 
« Hasni, je vis encore »
Hommage à Djamel Kelfaoui
Vendredi 10 juinllet 2009 à 20h15
Ciné 104
104, avenue Jean Lolive
93500 PANTIN

+33 (0) 1 49 15 40 25