José Batista de Matos, dirigeant associatif et figure de l’immigration portugaise en France, est décédé dans la nuit du dimanche 1er juillet au Portugal.

José Batista de Matos arrive au bidonville de Champigny-sur-Marne en avril de 1963 pour fuir la dictature de Salazar. Plus tard, il fut membre, fondateur et dirigeant de l’Association portugaise de Fontenay-sous-Bois. Il a permis l’inauguration du premier monument dédié au 25 avril 1974. Il a également veillé à jumeler la ville de Fontenay-sous-bois avec la municipalité de Marinha Grande (Portugal). Il a publié 2 livres, Histoire, culture, et traditions du village d’Alcanadas et Une vie de militantisme civique et culturel.

Découvrez un entretien réalisé avec lui dans le cadre du Migrance 43 La Révolution des œillets et l’immigration portugaise publié en 2014 dans lequel il revient sur son parcours en cliquant sur le lien de téléchargement ci-dessous.

Télécharger l’article

L’association Génériques adresse toutes ses pensées à la famille et aux proches de José Batista de Matos.

Photographie : José Batista de Matos devant le mémorial en hommage à la communauté portugaise de France, Champigny-sur-Marne, février 2012 © Dominique Stoenesco