Durant trois jours, la ville de Moissac va vibrer au rythme de projections de films, de concerts d’Idir et d’Origines Contrôlées, de débats et de tables-rondes rendant hommage à Slimane Azem. L’hommage atteindra son point culminant avec l’inauguration d’un jardin public de la commune au nom de Slimane Azem.

A travers cette grande manifestation, c\’est l’oeuvre et la portée de l’artiste qui sera célébrée, dans la ville où il est enterré. Auteur-compositeur-interprète, le poète a laissé derrière lui une oeuvre monumentale, et des chansons devenues de véritables « témoins » de la vie quotidienne, des préoccupations et de la nostalgie de ces hommes et femmes qui pensaient que l’exil ne durerait pas.

Durant toute sa vie, Slimane Azem s\’est fait le porte-parole de ces gens-là, en chantant leurs histoires, à travers des titres tels que A Muh A Muh (), Effegh a ya jrad tamurt iw (Sauterelles quittez mon pays), La carte de résidence et Algérie mon beau pays.

En lui rendant hommage, la ville de Moissac témoigne de « sa » reconnaissance envers « son fils adoptif » et contribue à inscrire Slimane Azem dans le patrimoine commun.

Repères :
Hommage à Slimane Azem
Organisé par la Mairie de Moissac et le Tactikollectif
31 octobre – 2 novembre 2008
Centre Culturel
24 bis, rue Solidarité
82200 MOISSAC

+33 (0) 5 63 04 63 85
Site web de la ville de Moissac
Télécharger le Programme