Ce dossier présente plusieurs recherches concernant la prise en compte des migrations dans le secteur du travail social en France. L’analyse des acteurs – leur formation, leur trajectoire professionnelle, leurs valeurs – montre une ethnicisation croissante des profils pouvant conduire à une déprofessionnalisation des carrières.

En tant qu’usagers, les migrants ou les populations d’origine étrangère dénoncent des représentations stigmatisantes et des discriminations. L’intervention sociale semble de plus en plus tiraillée entre l’éthique et le droit.

This file presents several studies centred on migration issues in the social work field in France. A focus on stakeholders, especially on their training, their trajectories and their values, reveals an increasing ethnicization of positions and profiles that could threat the professionalization of careers.

As users, migrants or people from foreign origin denounce stigmatizing representations and discriminations. Social intervention seams then more and more torn between ethic and law.

Les auteurs :
Le dossier a été coordonné par Brigitte Bouquet, professeure émérite du Conservatoire national des arts et métiers, ancienne vice-présidente du Conseil supérieur du travail social pour les 5e et 6e mandatures, Mohammed Madoui, ingénieur de recherche (Lise/Cnam) et Patrick Nivolle sociologue, chargé de recherche au CNRS.

Sommaire :
Dossier
• Les travailleurs sociaux à l’épreuve de l’immigration
• Tension entre mise en oeuvre des politiques migratoires et questions éthiques du travail social
• L’intervention sociale et la question ethnique. Entre ethnicisation, déprofessionnalisation et pacification
• Ethnicité et sexuation ordinaire dans un foyer pour jeunes femmes en difficulté sociale
• Immigrés originaires du Sud-Est asiatique. Les tensions entre identité ethnique et identité sociale dans les interventions des travailleurs sociaux
• Qualifier les travailleurs sociaux dans le domaine des discriminations. Pour une approche pédagogique du « racisme en acte »
• Les usages ambivalents des catégories ethnicisées. Quand les travailleurs sociaux d’origine étrangère parlent des populations d’origine étrangère
• La correction d’une trajectoire : Giovanna, assistante sociale, fille de travailleurs immigrés italiens
• D’une réalité de sans papiers à une construction d’identité sociale complexe. Les trajectoires des jeunes migrants ou leur installation en France
• Aux frontières du travail social ? Mobilisations militantes autour de jeunes étrangers en situation irrégulière
• Droit des femmes migrantes. Le traitement social des violences conjugales
• Le dialogue interculturel, éléments de réflexion