Ce nouveau numéro communique, sous forme de récits historiques, les premiers résultats du programme de recherche initié par l’Acsé en 2005 sur le thème de l’histoire et des mémoires des immigrations en région aux XIXe et XXe siècles.

Des récits sur deux siècles, parfois inédits pour certaines régions, montrent que les rythmes et les structurations des migrations ne peuvent s’appréhender sans la prise en compte de l’environnement dans toutes ses composantes. À l’échelle régionale, le poids des politiques des entreprises est essentiel ; ces dernières sollicitant la main d’œuvre étrangère en période de croissance et inversement lors d’un déclin économique, parfois suivi de la fermeture de sites. Les immigrations en milieu rural sont moins connues et attestent d’une grande diversité d’occupations professionnelles au-delà du secteur agricole, souvent dominant. L’immigration de refuge, féminine ou d’étudiants, est également très présente selon les régions.

En ouverture, l’équipe de coordination nationale de l’enquête, dirigée par Gérard Noiriel, propose une analyse transversale des articles régionaux et met en lumière les apports et les chantiers à venir que ce matériel considérable dégage pour le domaine de la recherche sur l’immigration.
Deux siècles d’observation et un zoom sur neuf régions, pour la plupart frontalières, pour rapporter leur dynamisme et leurs singularités. La revue poursuivra la publication des synthèses des autres régions en 2009.