L’Année de la France au Brésil en 2009 offre à la revue une opportunité de faire le point dans une perspective comparative sur les recherches relatives aux migrations et à l’interculturalité dans les deux pays. Ce nouveau dossier de la revue souligne les affinités intellectuelles anciennes qui unissent le Brésil et la France dans le domaine des sciences sociales. Si le Brésil fut le premier terrain d’études de Claude Lévi-Strauss, il fut aussi la terre de prédilection de l’ethnologie française naissante. Cet héritage commun entre le Brésil et la France, fortifié de nouveau dans les années quatre-vingt-dix par les deux séjours d’Abdelmalek Sayad au Musée national de Rio de Janiero, reste extrêmement vivant de nos jours, grâce aux échanges permanents entre les chercheurs de ces deux pays.