Pour la première fois, la revue Hommes & Migrations, éditée par la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI), consacre tout un dossier à l’immigration indienne. Un numéro double qui n’a pas la prétention d’être exhaustif mais qui de part la richesse de son sommaire, apporte un éclairage complémentaire sur la diversité des diasporas indiennes en France, à Paris et dans sa proche banlieue.

En effet, le sous-continent indien est devenu l’une des zones importantes de migration en direction du territoire français. Cependant, la présence de populations originaires du sous-continent indien en France est loin d’être le fruit d’une mondialisation récente ; les expositions coloniales et universelles puis la Grande Guerre ont déplacé nombre d’entre elles en direction de la métropole puis, au temps de la colonisation, dans les territoires d’outre-mer.

Durant la dernière décennie, marchands de marrons dans le métro, caissières de Monoprix, porteurs de vêtements du Sentier ou vendeurs nocturnes de fleurs dans les restaurants, sont les figures familières de l’immigration indienne dans les grandes villes françaises, notamment à Paris.

Émerge aujourd’hui une nouvelle figure du migrant qui bouleverse nos cadres habituels de représentation de l’immigration ; celle des ingénieurs, informaticiens, entrepreneurs de l’industrie internationale, illustrée par l’union Mittal Steel-Arcelor, qui récemment occupé une plage importante de l’actualité économique française.

Ce numéro double de la revue Hommes & Migrations propose d’éclaircir l’extrême diversité et la complexité de populations réparties sur plusieurs nationalités, maintes appartenances religieuses et aux statuts socio-économiques différents. Il souligne aussi les stratégies d’intégration développées par ces populations où le frottement des cultures cohabite avec la circulation des savoirs et le désir de s’intégrer à leur environnement local.

Au sommaire :
• Les étapes de la présence indienne en France, par Catherine Servan-Schreiber et Vasoodeven
Vudammalay, coordinateurs du dossier.
• Trajectoires coloniales de l’immigration sud-indienne via l’Indochine, par Natasha
Pairaudeau.
• Les Indiens du Vietnam : un rôle pionnier, par Vasoodeven Vuddammalay.
• Le récit de Bye Salim. Récit recueilli par Nourjehan Aly-Marecar-Viney.
• Les soldats indiens au secours de la France en 1914, par Claude Markovits.
• Musique et danse indiennes classiques en France. Un processus d’intégration, par Catherine
Servan-Schreiber.
• Tamouls indiens : de Pondichéry à la France, par Sophie Lakshmi Dassaradanayadou.
• Tamouls sri lankais : le Little Jaffna de La Chapelle, par Gaëlle Dequirez.
• Le tamoul, langue classique et langue de diaspora, par Appasamy Murugaiyan.
• Migrants pakistanais en France, par Mariam Abou-Zahab.
• Que disent les jeunes Pakistanais de l’intégration ? par Roomi Hanif
• Turcs et Indiens du faubourg Saint-Denis. Un espace commun en construction, par Mustafa
Poyraz.
• Les Indo-Mauriciens en France. Au carrefour des diasporas, par Anouck Carsignol.
• L’immigration sikhe en France. Des plaines du Pendjab à la Seine-Saint-Denis, par Christine
Moliner.
• Les Khojas duodécimains de Madagascar, par Pierre Lachaier.
• Transmission religieuse : hymnes sacrés ismaéliens en français, par Michel Boivin.
• Profils « d’entrepreneurs » indiens en France, par Jean-Joseph Boillot.
• Femmes indiennes au travail à Paris, par Alexandra Quien.
• L’Inde en miniature à Paris. Le décor des restaurants, par Hélène Fleury.
• Spiritualités indiennes en Alsace, par Nadine Weibel.
• Marina S., institutrice à Little India, par elle-même.
• Métro story, cacahuètes stories, par Bénédicte Parvaz Ahmad.
• Religion et souffrance physique chez les tamouls sri lankais, par Yolande Govindama.
Un dossier riche qui propose également un entretien exclusif avec Benjamin Stora sur « la guerre des
mémoires » ou la difficulté pour la société française de se projeter dans l’avenir. Il est complété par les
chroniques habituelles : Repérage, Mémoire, Arts, Musiques, Cinéma, Livres.

Ce nouveau numéro de la revue Hommes & Migrations est disponible en librairie et à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, mais aussi par correspondance via son site www.hommes-et-migrations.fr (bon de commande à imprimer).