À l’appel du Front de libération nationale (F.L.N.), des milliers d’Algériens venus de Paris et de toute la région parisienne, défilent, le 17 octobre 1961, contre le couvre-feu qui leur est imposé. Cette manifestation pacifique sera très sévèrement réprimée par les forces de l’ordre.

50 ans après, la cinéaste met en lumière une vérité encore taboue. Mêlant témoignages et archives inédites, histoire et mémoire, passé et présent, le film retrace les différentes étapes de ces événements, et révèle la stratégie et les méthodes mises en place au plus haut niveau de l’Etat : manipulation de l’opinion publique, récusation systématique de toutes les accusations, verrouillage de l’information afin d’empêcher les enquêtes…

« J’ai eu envie de faire ce film pour que la vérité remplace les non-dits et de souligner la dimension humaine de cet épisode trop longtemps tu. »

Yasmina Adi a été attachée de presse, avant de devenir en 1997 assistante de réalisation. Elle se consacre ensuite à l’écriture de documentaires. « L’autre 8 mai 1945 – Aux origines de la guerre d’Algérie »,son premier film, a été récompensé par de nombreux prix « Ici on noie les algériens – 17 octobre 1961 » est son deuxième film.

Retrouvez toutes les informations sur le site du film.

Repères
Ici on noie les Algériens de Yasmina Adi
Sortie nationale le 19 octobre