La liberté de circulation, le droit de vivre auprès de ceux que l’on aime ou de gagner sa vie sont-ils réservés aux habitants des pays riches ? La question peut paraître incongrue en 2008, tant l’idée de l’universalité des droits de l’Homme a fait son chemin. Pourtant, force est de constater que la politique d’immigration française – et désormais européenne – conduite depuis trente ans a fait régresser à bien des égards la condition des migrants. Combien de familles empêchées de rejoindre leurs proches ? Combien de demandeurs d’asile refoulés ? Combien de personnes vivant et travaillant en France depuis des années reconduites à la frontière ? Les  » sans-papiers « , les  » clandestins « , les  » immigrés « , sont d’abord des hommes et des femmes qui ont droit au respect de leurs droits fondamentaux. Mêlant mise en perspective historique, analyse des faits et interviews, les auteures dressent ici un état des lieux complet des droits des étrangers en France. Au-delà, elles soulignent les impasses d’une politique qui, érigeant barrage après barrage, ne parvient pas à atteindre son objectif de  » maîtrise  » des flux migratoires. Le réalisme n’imposerait-il pas de chercher des solutions pour accueillir les migrants plutôt que d’imaginer sans cesse de nouveaux dispositifs pour les refouler ?

Biographie de l’auteur
Danièle Lochak, professeure de droit à l’université de Paris X•Nanterre, est l’ auteure de nombreuses publications sur les droits de l’Homme, la politique d’immigration et les différentes formes de discriminations. Elle a été de 1985 à 2000 présidente du Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés), dont elle est toujours membre. Elle est également vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme. Carine Fouteau est journaliste. Elle écrit pour le journal d’information en ligne Mediapart.fr, après avoir travaillé aux Échos. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme.

Sommaire :
Introduction
— Les origines

Hier
— La législation, reflet des politiques d’immigration
— Du contrôle du séjour…
— au contrôle de l’emploi
— Le tournant de 1974
— La continuité derrière les alternances
— Sombre bilan
— La politique Sarkozy : quel changement ?

Faits Récents

Aujourd’hui
— Chapitre I : Entrer en France
La France, l’Europe et l’espace Schengen
Une accumulation d’exigences
La logique du soupçon
Des procédures opaques et arbitraires
Des frontières très contrôlées
Le maintien en zone d’attente
La « crise » du droit d’asile

— Chapitre II : Avoir des papiers
Une question lancinante
Qu’est-ce qui donne droit au séjour ?
L’accumulation des conditions à remplir et des preuves à fournir
Conserver son droit au séjour
La menace de l’éloignement

— Chapitre III : Sous l’œil vigilant de la police
Contrôles
Fichage
Enfermement
Dans le labyrinthe des centres de rétention, reportage au Mesnil-Amelot
Traitements inhumains et dégradants

— Chapitre IV : Travailler
Un droit conditionné
Travailler sans papiers
Des travailleurs choisis, mais « jetables » ?
Immigration choisie et emploi : entretien avec François Brun
Égalité des droits
Emplois fermés

— Chapitre V : Vivre en famille
Se marier
Le regroupement familial : un droit en peau de chagrin
Vivre en famille

— Chapitre VI : Se soigner, se loger, s’instruire
Vivre décemment
Se soigner
Un droit à la santé de plus en plus compromis : entretien avec Antonin Sopena
Se loger
S’instruire

— Chapitre VII : Citoyens, quand même ?
L’absence de droits politiques
L’association des étrangers à la vie publique locale
D’autres formes de citoyenneté

Demain
— Perspectives européennes
— Un autre regard sur l’immigration
— Pour une autre politique
— Immigration et co-développement : entretien avec Madjiguène Cissé
— Quelle ouverture des frontières ?