En partenariat avec l’Institut historique allemand, Paris, janvier 2010.