Le colloque « Les archives de l’immigration, un défi pour demain. Parcours de Saïd Bouziri (1947-2009) » a été organisé par l’association Génériques le 19 janvier 2017 au Pavillon Carré de Baudoin à Paris.

Les multiples engagements de Saïd Bouziri ont pour fondement le respect de la dignité humaine et l’accès aux droits civiques. Pour Saïd Bouziri, l’étranger, l’immigré et toute personne – au-delà de toute appartenance et de toute frontière – devaient être reconnus comme citoyens. Son itinéraire de combat était étroitement lié à la figure de l’étranger, de l’immigré confiné dans le transitoire. La préservation des traces, des mémoires et de l’histoire de l’immigration permet ainsi aux chercheurs et aux historiens d’enrichir un récit national au plus proche du réel. Ces archives contribuent aussi à éclairer la manière d’appréhender les migrations futures.

Trois tables rondes réunissant des chercheurs, des témoins et acteurs des luttes passées et actuelles permettent d’éclairer la pertinence des formes d’engagement portés par Saïd Bouziri :

Les archives privées de l’immigration, sources essentielles pour une histoire de la démocratie ?
À travers les archives de militants et de structures associatives de l’immigration, ce sont des pans entiers de l’histoire des oppositions démocratiques, bien souvent contraintes dans les pays d’origine, qui se révèlent. Comment faciliter l’exploitation et la diffusion, aussi bien dans les pays d’accueil que d’origine, de ces sources primordiales pour une écriture de l’Histoire ?

Comment archiver aujourd’hui ?
La conservation de l’histoire et des mémoires de l’immigration ainsi que des luttes et mobilisations était importante pour Saïd Bouziri comme en atteste la création de l’association Génériques en 1987. Alors que le flot d’informations s’est développé exponentiellement depuis la fin du XXe siècle avec le développement des TIC et d’Internet, comment penser aujourd’hui la conservation et la transmission des luttes et mobilisations actuelles ?

À travers les archives, comment faire sens pour les défis actuels ?
Investi dans la défense des droits des immigrés et dans la défense plus large des droits de l’Homme, Saïd Bouziri aura tenté de créer des ponts entre ces combats. Comment les archives peuvent, à l’heure actuelle, être mobilisées pour être motrices de mobilisations et permettre de revivifier le lien social ?

>> Découvrez l’ensemble des présentations en cliquant ici