L’Association of european migration institutions (AEMI) vient de publier une édition spéciale de son journal intitulée « Cinéma, littérature et migration ».

La première section de cette édition contient tous les articles (en anglais présentés à Paris sur le thème du cinéma, de la littérature et des migrations. Ces articles comprennent entre autres l’histoire du footballeur et entraîneur norvégien Knut Rockne par Knut Djupedal, devenu l’incarnation de l’immigrant idéal dans ce pays scandinave, ou encore celui de Maria Beatriz Rocha-Rockne sur le besoin de fonder des musées de l’immigration afin que les génération présentes et futures puissent y trouver une référence de cette histoire.

La seconde section couvre le thème de la culture et des liens économiques dans la diaspora. Ivo Nejasmic et Roko Misetic étudient dans un article le cas de l’accroissement démographique de l’île de Vis (Croatie) qui entraîne une migration massive de sa population et une baisse de sa population au XXe siècle. De leur côté, Marina Perickaselj et Simona Kuti étudient le cas des immigrés croates au Chili, tandis que Mirjana Adamovic et Silva Meznaric mettent en perspective les problèmes posés par la fuite des cerveaux.