Dans le prolongement du livre LE PARIS NOIR (ACHAC-HAZAN, 2001_2002) et du livre LE PARIS ARABE (ACHAC-LA DECOUVERTE-GENERIQUES, 2003), LE PARIS ASIE raconte l’histoire d’un regard sur deux siècles (1854 – 2004), en images, de présence et d’immigration des populations venues d’Asie dans Paris.

Les populations que rassemble LE PARIS ASIE sont originaires d’une aire géographique vaste, regroupant l’ex-Indochine française (Laos, Cambodge et Vietnam), la Chine, le Japon, les deux COrée, la Birmanie, la Thaïlande (anciennement Siam), la Malaisie, Hong-Kong, Singapour, Macao et l’Indonésie. Autant de populations perçues depuis deux sièles par les Parisiens et les Français dans ce concept restrictif et identitaire d’ «Asiatique», longtemps qualifié de «jaunes» dans les imaginaires.

Un phénomène migratoire important existe dans la plupart des grandes métropoles européennes où l’on constate l’apparition d’espaces urbains fortement marqués par la présence étrangère. Paris n’échappe pas à la règle, et c’est grâce à une abondante iconographie que nous pouvons retracer l’histoire d’un PARIS ASIE sur le temps long. Si l’immigration «visible» de la communauté asiatique n’a véritablement émergé qu’au début du XXe siècle (à Paris, Lyon ou Marseille), l’histoire de la présence «asiatique», dans les imaginaires et dans la presse française et parisienne et par le bais d’une abondante littérature et des collections royales, remonte au Grand Siècle.

Plus de 500 documents inédits ou méconnus seront utilisés pour ce projet d’édition, sur une base iconographique de 8000 à 9000 documents répertoriés, listés et légendés. Cela se double d’un travail de recherche historique mené par des spécialistes de la question (1600 références bibliographiques, en liaison avec deux équipes de recherche (ACHAC et Génériques) qui coordonnent les personnes ressources identifiées (une soixantaine de chercheurs et de spécialistes), ainsi que quatre-vingt dix fonds iconographiques institutionnels et privés pour retracer toute la profondeur de cette histoire.

Les auteurs

Pascal Blanchard, historien, chercheur au CNRS, est président de l’ACHAC (Association connaissance de l’histoire de l’Afrique contemporaine). Il est auteur (et coauteur) de nombreux ouvrages dont, à La Découverte, Zoos humains (2002).

Éric Deroo, auteur-réalisateur, chercheur au CNRS, est auteur (et coauteur) de nombreux documentaires télévisés et ouvrages, dont, à La Découverte, Zoos humains (2002).