Pluralité, contradiction, différence sont significatives des mémoires et des cultures qui constituent et animent une société démocratique. Les quartiers populaires, les citoyens péri-urbains, les migrations sont au cœur d’un débat « histoire et société » qui mobilise les politiques, les chercheurs et les militants au regard de l’Histoire et des faits sociaux qui traversent notre actualité. Les arts de la scène et le théâtre tout particulièrement se sont ces dernières années saisis de ces questions amorçant un type de contre-culture.

Chercheurs, artistes, militants associatifs et syndicaux, publics se mettent à travailler ensemble à la réalisation de productions artistiques. Pourquoi et comment ? En quoi ces démarches peuvent-elles contribuer au travail des historiens, à l’éducation populaire et politique des citoyens, et à l’émergence de formes artistiques nouvelles, tant du côté de la production que d’une esthétique nouvelle ?

A l’occasion de cette journée de rencontres et de débats modérée par Jean Marie Thiedey (Handy et Manchu), Naima Yahi, chargée de recherche chez Génériques, interviendra sur le thème de l’histoire culturelle des Maghrébins en France et des questions de transmission patrimoniale.

Sera également projeté « À nos grands-mères » de Chantal Briet, un court-métrage qui questionne la représentation de la femme dans notre société, quelle que soit sa culture.

Le site officiel du Réseau Mémoires-Histoires en Ile-de-France

Le programme complet du Printemps de la Mémoire

Repères :
Mémoires, arts et cultures
Samedi 14 mai de 14h à 17h30
Cabaret Sauvage
Parc de la Villette
75020 Paris
Métro : Porte de Pantin
Tél : 01 42090309
Contact : 01 77 17 74 81
Entrée libre