Le projet « Patrimoine des peuples européens »

Génériques participe en effet depuis mai 2010 au projet « Patrimoine des peuples européens – Heritage of the People\’s Europe »(HOPE). HOPE est un projet d’une durée de trois ans, cofinancé par le programme européen Programme de soutien aux politiques en matière de technologies, d’information et de communication (ICT/PSP). Il a pour objectif la valorisation du patrimoine et de l’histoire sociale des peuples européens.

Ce programme met en réseau les collections numériques des institutions européennes spécialisées dans le domaine de l’histoire ouvrière et sociale. Il réunit douze institutions de dix pays européens aux côtés de Génériques :
– Internationaal Instituut voor Sociale Geschiedenis (L’Institut international d’histoire sociale), Pays-Bas
– Amsab-Instituut voor Sociale Geschiedenis (L’Amsab-Institut d’histoire sociale), Belgique
– Confederazione Generale Italiana del Lavoro (La Confédération générale italienne du Travail), Italie
– Friedrich-Ebert-Stiftung, Allemagne
– Fundação Mário Soares Arquivo & Biblioteca (La Fondation Mário Soares Archives et Bibliothèque), Portugal
– Schweizerisches Sozialarchiv (Les Archives sociales suisses), Suisse
– Työväen Arkisto (Les Archives ouvrières de Finlande), Finlande
– Verein für Geschichte der Arbeiterbewegung (L’Association pour l’histoire du travail), Autriche
– Nyílt Társadalom Archívum (L’Open Society Archives at Central European University), Hongrie
– Istituto di Scienza e Tecnologie dell’Informazione (L’Institut des Sciences et Technologies de l’Information), Italie
– Le Centre d’Histoire Sociale du XXe Siècle, Université Paris1-Sorbonne/Centre national de la recherche scientifique, France
– La Fondation Europeana, Pays-Bas

HOPE rassemblera à terme, sous forme numérique, plus de 880 000 documents de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au très contemporain et les rendra accessibles sur le Web, via des plateformes telles qu’Europeana et le portail d’histoire ouvrière et sociale (Labour History Portal), qui est reconstruit dans le cadre de ce projet.
Ces collections sont destinées à un large public : chercheurs, étudiants et scolaires, journalistes, historiens amateurs, etc…

La contribution de Génériques
Dans le cadre de ce projet, Génériques s\’est engagé à livrer plusieurs collections numérisées par ses soins entre 2008 et 2010, des affiches, des partitions musicales, des journaux et des photographies.

Un important travail d’harmonisation de ses données avec les données des autres partenaires et les standards de la Bibliothèque numérique européenne a ainsi été mené ces deux dernières années.

Aujourd’hui plusieurs milliers d’affiches portant sur l’histoire de l’immigration en France sont consultables dans Europeana et accessibles via son moteur de recherche. Sont concernées par exemple les collections d’affiches numérisées de :

l’Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT), l’Association de culture berbère (ACB)
A Ta Turquie
l’Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF)
Saïd Bouziri
Comité de liaison pour l’alphabétisation et la promotion en Île-de-France (CLAP Île-de-France)
– la Coordination des collectivités portugaises en France (CCPF)
Génériques.

D’autres collections d’affiches suivront d’ici la fin de l’année 2012 ; les journaux, photographies et partitions seront disponibles dans Europeana au premier semestre 2013.