Ce livre est un concentré de l’épopée héroïque des combattants africains qui mirent leurs forces et leur combativité au service de la France entre 1857 et 1945. Il est le résultat de plus de trois années de recherches en France, aux Archives nationales, au Service Historique de la Défense à Vincennes, à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC) de Nanterre, et auprès de nombreuses municipalités. La consultation de nombreux ouvrages et documents spécialisés a permis de compléter ces sources. Certains éminents spécialistes qui ont lu le manuscrit estiment qu’il aurait pu faire l’objet d’une thèse. Ce livre présente l’essentiel de l’aide cruciale que ces combattants ont apporté à la France pour façonner son destin entre la dernière moitié du 19e siècle et la première moitié du 20e siècle, une histoire très largement méconnue par les Français, et même d’une grande partie des Africains. Cette épopée est émaillée de faits militaires dont certains sont entrés dans la légende. S’il y en a un qu’il faut retenir, même s’il n’est pas le plus important, c’est l’histoire de la création du poste militaire de N’Couna par Savorgnan de Brazza en 1881 : en défendant ce poste avec une téméraire détermination face aux convoitises de l’explorateur anglais Stanley, le Sergent « Tirailleur Sénégalais » Mamadou Lamine sauve cette localité qui, baptisée plus tard Brazzaville, deviendra, 59 ans plus tard, la « capitale de la France Libre » d’où le Général De Gaulle lancera son opération de libération de la France.

Samuel Mbajum est né au Cameroun en 1946. Il est diplômé de l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information (IPSI) de l’université de Tunis. Il fa ait une incursion dans la diplomatie entre 1973 et 1984 (Conseiller de presse à l’ambassade du Cameroun à Paris). Vice Secrétaire général de l’Union des Journalistes Africains (UJA) de 1985 à 1997, il participe, entre autres activités internationales, aux élections générales post-apartheid de 1994 en Afrique du Sud en qualité d’observateur des Nations-Unies. Aujourd’hui journaliste free-lance, il s’est reconverti dans l’écriture, avec un intérêt particulier pour la période de la décolonisation, et comme sujet de prédilection l’histoire des combattants africains connus sous le nom générique de « Tirailleurs Sénégalais ».

>> Télécharger le formulaire de souscription