L’immigration constitue un sujet qui se retrouve périodiquement sur le devant de la scène publique. Cependant, le manque de connaissances et les préjugés nuisent souvent aux débats. Une plongée dans un espace défini -la Picardie- et une appréhension des processus dans la durée -depuis le milieu du XIXe siècle- permettent de mieux comprendre, sous des angles variés, ce qui caractérise vraiment les phénomènes migratoires.

Cet ouvrage collectif fait suite à une enquête régionale commanditée par l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances et à un colloque, tous deux organisés par une équipe de chercheurs de l’Université de Picardie Jules-Verne (laboratoire Habiter-processus identitaires-processus sociaux).

L’auteur
Alain Maillard est maître de conférences en sociologie à l’Université de Picardie Jules-Verne, chercheur au laboratoire Habiter et notamment membre du comité de rédaction de la revue Les mondes du travail.