Dans ce roman graphique sensible et original, Jérôme Ruillier nous fait (re)découvrir l’histoire de l’immigration maghrébine et rend compte de la quête d’identité et des effets au quotidien du racisme à travers des témoignages poignants (en trois parties : les pères, les mères, les enfants), recueillis à l’origine par Yamina Benguigui. Il n’hésite pas à se mettre en scène avec ses propres doutes et interrogations…

Né en 1966 à Madagascar, Jérôme Ruillier a suivi des études aux Arts décoratifs de Strasbourg. Il vit aujourd’hui à Voiron, en Isère, et partage son temps entre sa famille et ses deux passions, le dessin et la montagne. Il a écrit et illustré de nombreux livres jeunesse. Chacun des ses albums est une invitation à l’écoute et au partage pour nous aider à reconnaître les différences et dénoncer les exclusions. Les Mohamed est sa seconde bande dessinée.