Le dictionnaire biographique du mouvement ouvrier : Maroc s’inscrit dans un projet ambitieux concernant l’ensemble du Maghreb réalisé sous la direction de René Gallissot, directeur de l’Institut Maghreb-Europe de l’université Paris VIII. Il prend naturellement place dans la collection créée par Jean Maitron.

Dans ce premier volume consacré au Maroc, militants autochtones et européens, syndicalistes, socialistes, communistes et nationalistes, noms célèbres et inconnus se côtoient des années vingt à l’Indépendance de 1956. Les biographies reflètent la diversité des engagements, le rôle des mobilités géographiques et la part du mouvement ouvrier n’apparaît que dans les années 1920, qui sont aussi les années d’une première émigration ; il s’élargit après 1945 et le syndicalisme marocain prend une part directe aux luttes de libération pour donner naissance à la centrale nationale qu’est l’Union Marocaine du Travail (UMT, 1955).

L’Auteur :
Albert Ayache (1905-1994), professeur d’histoire à Casablanca, auteur d’ouvrages sur l’Histoire du Maroc et particulièrement sur le mouvement syndical.